L’huile de CBD peut-il aider les coureurs à améliorer leur performance ?

L’huile de CBD peut-il aider les coureurs à améliorer leur performance ?

Le cannabidiol ou CBD est une molécule contenue dans le chanvre et dont la consommation est légale et saine. Il est adopté dans la médecine moderne pour ses effets thérapeutiques, mais est également utilisé dans le milieu du sport où il est perçu comme une véritable aide à la performance. Découvrez tout sur les avantages de l’utilisation de l’huile pour les athlètes, notamment pour les coureurs.

Quels sont les bienfaits du CBD pour les coureurs ?

Les effets du CBD sur la performance des coureurs sont de plusieurs ordres. En effet, la molécule aux nombreuses vertus permet aux pratiquants de la course, du jogging et du running :

  • D’éviter les blessures ;
  • De récupérer de la fatigue et des douleurs musculaires ;
  • De guérir plus rapidement ;
  • D’avoir une meilleure qualité de sommeil ;
  • De surmonter le stress et l’anxiété ;
  • De se prémunir contre le vieillissement et les risques cardio-vasculaires, etc.

Le CBD est également un excellent anti-inflammatoire et un antispasmodique. En clair, si vous désirez progresser en running, le cannabidiol est l’allié idéal en plus des entraînements soutenus.

Quels sont les bienfaits du CBD pour les coureurs ?

Quel CBD consommer ?

Disponible sous forme d’huile, de fleurs, d’infusion, de chewing-gum…, le CBD existe en plusieurs versions. La plus recommandée pour une pratique sportive est l’huile de CBD. Prise de façon quotidienne, en consommation sublinguale, elle vous garantit une condition psychique et physique optimale. Toutefois, quelle que soit la forme de CBD consommée, vous devez vous assurer qu’il contient peu ou pas du tout de THC, car ce dernier a des effets psychotropes.

Quand prendre du CBD ?

L’huile de CBD peut être prise avant et après l’entraînement. Avant l’exercice, elle retarde les crampes et la fatigue, réduit le stress et augmente la stimulation. Après l’effort physique, elle soulage les douleurs, facilite et accélère la récupération. Quant à l’heure idéale pour prendre votre huile de CBD, il est recommandé de le faire après le repas pour en faciliter l’absorption par le corps. De même, vous pouvez la prendre avant d’aller vous coucher le soir, soit 30 minutes avant afin d’être suffisamment détendu au moment de dormir.

Quelle quantité de CBD faut-il prendre ?

La prise de CBD dans le milieu du sport, quoiqu’autorisé et légal, obéit à certaines exigences qu’il vaut mieux connaître.

En effet, l’agence mondiale antidopage fixe le seuil de consommation de cannabis et produits dérivés à 180 nanogrammes/ml. En dépassant cette teneur, vous vous exposez donc à des sanctions. Pour les éviter, vous devez contrôler votre consommation d’huile de CBD en commençant par de petites doses dès vos premières prises. Vous pouvez par la suite augmenter les dosettes chaque jour jusqu’à atteindre une consommation journalière de 10 à 40 mg recommandée pour les coureurs de haut niveau.

Quelles précautions pour prendre de l’huile de CBD ?

Quelles précautions pour prendre de l’huile de CBD ?

Bien que les bienfaits de l’huile de CBD pour les coureurs ne soient plus à prouver, il existe quelques précautions d’usage à la consommation de ce produit naturel et aux riches propriétés.

Ainsi, avant d’entreprendre la consommation d’huile de CBD, vous devez identifier préalablement la cause des maux que vous désirez soulager ou guérir en prenant le produit. Cette précaution vous évite de vous lancer dans une automédication nocive ou de dissimuler des maladies graves qui nécessiteraient peut-être d’autres produits plutôt que du CBD.

Par ailleurs, vous devez être regardant en ce qui concerne l’origine et la qualité de l’huile de CBD que vous consommez. Dans l’idéal, il est conseillé d’opter pour de l’huile certifiée bio et testée en laboratoire.

Enfin, faites attention aux composants de l’huile CBD, notamment à la teneur en THC. En l’occurrence, celui-ci ne doit pas dépasser 0,3 % au risque de vous exposer à des troubles psychotiques plus ou moins graves.Le moyen le plus efficace pour respecter ces précautions est de prendre l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de la santé.

Yann

Related Posts

Comment se préparer à un trail ?

Comment se préparer à un trail ?

5 conseils pour éviter les blessures en course à pied

5 conseils pour éviter les blessures en course à pied

Nos conseils pour bien choisir vos nouvelles chaussures de course à pied

Nos conseils pour bien choisir vos nouvelles chaussures de course à pied

Nos conseils pour progresser efficacement en course à pied

Nos conseils pour progresser efficacement en course à pied